30 mars 2015

Gâteau crumble à la rhubarbe

Le ciel est gris mais le printemps est là, pas de doute : les arbres fruitiers fleurissent, les orties développent fièrement leurs jeunes feuilles vert tendre, les jardiniers s'affairent... bientôt les jardins commenceront à nous fournir généreusement. Je suis du genre fourmi et j'aime mettre en réserve pour l'hiver, mais parfois quand arrive le printemps, mes réserves sont encore bien pleines et alors je diminue mes courses pour essayer de faire le vide dans mes conserves et mon congélateur pour laisser la place à la récolte suivante.
C'est de là qu'est parti l'idée de ce gâteau : utiliser mon dernier sac de rhubarbe du congélateur, alors que dans mon jardin les nouvelles tiges apparaissent.
C'est un gâteau gourmand, avec trois couches :
- un biscuit léger aux amandes
- des morceaux de rhubarbe acidulé
- un crumble bien croustillant.
Pour rendre ce gâteau un peu plus "nutritionnellement correct", j'utilise du sucre de canne complet et de le farine T110, pour réduire un peu l'index glycémique.
Le crumble contient évidement du beurre mais pas le biscuit aux amandes.
Mon gâteau est légèrement trop cuit, la prochaine fois je réduirai la cuisson à 40mn plutôt que 50mn comme cette fois.
Nous l'avons préféré tiède.

DSC_1133_2

Recette (pour un moule de 20cm, 6 personnes)
Pour le biscuit aux amandes
3 oeufs
75g de poudre d'amandes
75g de sucre de canne complet
1 sachet de sucre vanillé
40g de farine complète
1 cuillère à café de levure chimique

DSC_1092_2

600g de rhubarbe
1 cuillère à soupe de sucre

Pour le Crumble
110 g de farine
1/2 cuillère à café de levure chimique
80 g de beurre froid
70 g de cassonade

Si la rhubarbe est fraîche, l'éplucher et la couper en tronçons. Disposer dans une passoire mélangée à une cuillère à soupe de sucre et au dessus d'un saladier, laisser dégorger quelques heures.

DSC_1097_2

Préparer la pâte à crumble.
Dans un saladier, mettre la farine, la levure et le beurre froid coupé en morceaux
Mélanger avec les doigts afin d'obtenir un sable grossier
Ajouter le sucre et mélanger.
Réserver au réfrigérateur.

DSC_1121_2

Préparer le biscuit aux amandes.
Préchauffer le four à 180°C.
Séparer les jaunes d'oeufs des blancs.
Battre les blancs en neige ferme.
Fouetter les jaunes et les sucres jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
Ajouter la farine et la levure et continuer à fouetter.
Mettre la poudre d'amande et mélanger.
Ajouter délicatement les blancs en neige.
Dans un moule beurré ou couvert de papier sulfurisé, verser la pâte du biscuit aux amandes, répartir la rhubarbe égouttée et parsemer le crumble.
Cuire 40mn.

DSC_1126_2

Posté par vb03 à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


16 mars 2015

Potato farls pour la Saint-Patrick

C'est en cherchant des recettes irlandaises pour un repas de Saint-Patrick que je suis tombée sur ces Potato Farls, galettes aux pommes de terre ressemblant extérieurement à des pancakes mais avec un coeur très fondant. Intriguée par le résultat de cette recette simple, je me suis dit que ce serait parfait pour un brunch dominical. Et effectivement, c'était très bien avec des oeufs au plat et un peu de beurre, c'est aussi très bon en sucré avec de la confiture ou caramélisé à la poêle avec un peu de sucre roux.
Après quelques recherches sur le net, il me semble que cette recette est typiquement irlandaise (j'attends confirmation d'irlandais), je n'ai d'ailleurs pas trouvé de traduction pour "farl". Dans les recettes que j'ai trouvé il y a parfois de la levure chimique et parfois non. Pour ma part j'ai opté pour la version avec.
C'est une recette rapide à préparer, le plus long étant de faire cuire les pommes de terre, mais si vous avez un reste de pommes de terre vapeur cuites, il ne vous faudra que quelques minutes pour préparer ces délicieuses galettes.

DSC_1238_2

Recette (pour 4 gros potato farls)

500g de pommes de terre farineuses
50g de beurre
100g de farine (complète pour moi)
1 cuillère à café de sel
1/2 cuillère à café de levure chimique
Poivre

Cuire les pommes de terre environ 20mn à la cocotte minute.
Une fois cuites, éplucher les pommes de terre et les passer au presse purée ou au moulin à légumes.
Faire fondre le beurre et l'ajouter à la purée.
Saler, poivrer.
Ajouter la farine et la levure tamisées et mélanger, au départ à la fourchette puis à la main. Si la pâte est trop sèche on peut ajouter un peu de lait, si elle est trop collante il faut rajouter un peu de farine.

DSC_1211_2


Etaler la pâte sur un plan de travail fariné. Former un rond d'environ le diamètre d'une grande poêle puis couper en 4.
Faire chauffer une poêle avec un peu de matière grasse et faire cuire les galettes environ 5mn de chaque côtés. la cuisson dépend de l'épaisseur des farls.
Manger chaud.

DSC_1229_2

En bonne française que je suis (auvergnate de surcroît !), je me dis qu'on devrait ajouter du fromage dans cette préparation....

13 février 2015

Fantastik de Saint Valentin

Un Fantastik est un gâteau parfait pour la Saint-Valentin : c'est joli, romantique, classe et forcément à son goût.... et avoir Christophe Michalak à sa table de St-Valentin, ce n'est pas mal, non ? rhoooo....... Messieurs, je plaisante.....
Le mien a le goût de pistache, cassis et vanille, il a de jolies couleurs, de petites pépites de meringue et bien sûr une forme de coeur.
Pour le moule j'ai utilisé le moule coeur tendre de Guy Demarle. Il fait 100cl, donc c'est un moule de petite taille. Les proportions sont donc à adapter selon la grandeur de votre moule.

DSC_1120_2

Recette
Pour le moelleux pistache
3 oeufs
80g de sucre
40g de farine
35g de maïzéna
30g de poudre de pistache
50g de beurre
1 cuillère à soupe de pâte de pistache
1 pincée de sel

Pour la gelée de cassis
200g de purée de cassis
40g de sucre
6g de gélatine

Pour la mousse cassis
50g de crème liquide entière
30g de mascarpone
40g de purée de cassis
20g de sucre

Pour la ganache montée vanille
50g de chocolat blanc
25g de crème liquide entière
75g de crème liquide entière
1 gousse de vanille

Pour les meringues
1 blanc d'oeuf
70g de sucre
1 pincée de sel

DSC_1130_2

Préparer les meringues
La cuisson des meringues est assez longue, donc pensez à les préparer la veille.
Battre le blanc d'oeuf en neige avec une pincée de sel.
Quand le blanc commence à être bien ferme, ajouter la moitié du sucre, continuer à fouetter. Ajouter le reste du sucre et fouetter pour bien mélanger.
Préchauffer le four à 90°C.
A l'aide d'une poche à douille munie d'une petite douille cannelée, dresser de petites meringues sur une plaque de cuisson.
Cuire 3 à 4 heures à 90°C.
Pour ma part, j'ai divisé la meringue en deux et dans une j'ai mis du colorant violet.
Bon, vous aurez juste 200 fois trop de meringues mais je suis certaine que vous trouverez une utilisation à ces petits bonbons, sachant qu'elles se gardent très longtemps dans une boite hermétique.

Préparer le moelleux pistache.
Préchauffer le four à 180°C.
Séparer les jaunes des blancs d'oeufs.
Battre les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Ajouter la pâte de pistache.
Faire fondre le beurre.
Ajouter la farine, la maïzéna, le beurre fondu, une pincée de sel et la poudre de pistache.
Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte.
Cuire environ 40mn.
Laisser refroidir dans le moule.

Préparer la gelée de cassis.
Mettre la gélatine dans un bol d'eau froide à ramollir pendant environ 10mn.
Mélanger le sucre et la purée de cassis puis ajouter la gélatine essorée. Bien mélanger pour faire fondre la gélatine.
Laisser légèrement refroidir puis verser directement sur le moelleux pistache. Le biscuit va légèrement se rétracter en refroidissant, du coup quand vous allez verser la gelée de cassis, elle va se repartir sur et autour du gâteau pour bien l'envelopper.
Mettre au réfrigérateur pour faire prendre la gelée.

DSC_1117_2

Préparer la ganache montée vanille
Faire fondre le chocolat blanc au bain marie et faire chauffer les 25g de crème liquide.
Verser la crème chaude sur le chocolat blanc fondu et bien mélanger.
Ajouter 75g de crème liquide entière froide.
Couper la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur, gratter les graines et les incorporer au mélange crème-chocolat.
Réserver au froid.

Préparer la mousse cassis
Mélanger la crème liquide froide, le mascarpone, le sucre et la purée de cassis.
Réserver environ 15mn au congélateur avec les fouets du batteur.

Fouetter la ganache montée vanille et la mousse cassis.
Préparer deux poches à douille : une avec une douille cannelée et une avec une douille saint honoré
Démouler le gâteau, éventuellement lisser la gelée de cassis du gâteau pour avoir un beau résultat puis garnir le gâteau avec les deux mousses.
Là j'ai envie de dire : faire fonctionner votre créativité !
Parsemer de petites meringues.

DSC_1102_2

Dégustez en tête à tête avec votre Valentin...

Posté par vb03 à 10:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 janvier 2015

Pan de yuca

Au début de l'été, lors de la coupe du monde, j'ai parfois cherché des recettes liées aux matchs pour adapter le repas à la soirée. C'est en cherchant des recettes équatoriennes que je suis tombée sur ces pan de yuca. Rapidement, en approfondissant le sujet, je me suis aperçu qu'on retrouvait cette recette dans une grande partie de l'Amérique du sud sous ce nom là ou sous le nom de pan de queso ou pao de quejo... quelque soit leur nom, ces petits pains m'ont tout de suite fait de l'oeil. Je les ai préparés plusieurs fois en diverses occasions et de tailles différentes. Je les trouve parfaits pas trop gros et pour un buffet ou un pique-nique. Il faut faire attention de ne pas trop les cuire car ils peuvent rapidement devenir secs en refroidissant, mais ils sont bien meilleurs quand ils sont encore tout chauds !!
Ces petits pains sont réalisés à partir de farine de manioc (yuca) et de fromage. J'ai utilisé de la Mozzarella et du Comté mais j'imagine bien que ce ne sont pas les fromages utilisés en Amérique du Sud !!

pan_de_yuca (2)

Recette (pour une vingtaine de petits pains)
200g de farine de manioc
125g de mozzarella
50g de comté râpé
50g de beurre mou
1 ou 2 oeufs selon la grosseur (pour moi environ 80g d'oeuf)
1 cuillère à café de levure chimique
3 cuillère à soupe d'eau
1/2 cuillère à café de sel

pan_de_yuca (14)_2

Râper la mozarella (étape délicate !).
A la main ou dans un robot, mélanger tous les ingrédients pour former une boule de pâte.
Préchauffer le four à 210°C.
Former des boules de pâtes d'envron 30 g et les déposer sur une plaque.
Cuire 15mn.
Servir chaud.

25 janvier 2015

Risotto Fourme d'Ambert, poire et noix

Dans mon travail j'ai la chance de rencontrer beaucoup de personnes d'origines sociales, culturelles et géographiques très différents et c'est vraiment une très grande richesse. J'ai beaucoup appris à leur contact et j'en ressort chaque jour grandie et plus ouverte.
S'il y a une chose qui est bien universelle, c'est l'importance du repas : il réunit et il est source de convivialité et de socialisation. On apprend beaucoup de chose sur un pays et une culture par sa cuisine.
J'ai rencontré beaucoup d'Italiens et il m'est apparu que nous avions en commun d'avoir la cuisine au centre de notre culture. On dit souvent qu'un français, quand il se met à table, parle déjà du repas suivant et bien je peux vous dire qu'un Italien fait la même chose ! Et puis on ne rigole pas avec la cuisine, c'est une affaire sérieuse : on ne doit pas prendre à la légère la cuisson des pâtes et du riz, il y a des règles à suivre ; la pâte à pizza demande du temps et de l'implication ; les produits doivent être de qualité et la table doit être animée, rieuse... et un peu arrosée !

DSC_1247_2


Le risotto est un plat à tomber par terre à condition qu'il soit fait dans les règles... ce qui ne doit pas être mon cas car mes expériences passées étaient loin d'être convaincantes...
Alors j'ai étudié le sujet, j'ai regardé ces italiens préparer des risotti aux champignons, aux fruits de mer, au porc et à la cannelle, au potimarron... et j'ai essayé d'apprendre.
Saviez-vous que le risotto n'est pas une spécialité italienne mais une spécialité du nord de l'Italie ? Oui, comme chez nous, les plats ont une origine géographique.
Le riz qui est utilisé pour confectionner un risotto est aussi très important : on n'utilise pas le premier riz venu, ça certainement pas !!! Je vous dis que la cuisine est quelque chose de sérieux. Le riz utilisé est généralement du Carnarolli ou de l'Arborio.
J'ai eu la chance de me voir offrir il y a quelques semaines (merci encore mille fois, Enrico) un panier garni de produits à base de riz venant d'Isola Della Scala, commune de le Province de Vérone en Vénétie : des biscuits et des grissini à la farine de riz et du riz Vialone Nano. Ce dernier, beaucoup moins connu que ses petits frères, est parfait pour le risotto.

DSC_1097_2

J'avais donc toutes les chances de mon côté pour me lancer à nouveau dans la confection d'un risotto (réussi).
Je suis un peu bavarde ce matin, voici donc la recette que je vous propose, la rencontre de l'Italie et de l'Auvergne : un risotto à la Fourme d'Ambert, aux poire et aux noix.
J'ai enfin réussi mon risotto et en plus il était vraiment délicieux....

Recette (pour 4 personnes)
300g de riz
150g de Fourme d'Ambert
1 échalote
1 verre de vin blanc
l de bouillon de légumes
1 poire
50g de noix
1 cuillère à soupe d'huile d'olive

DSC_1214_2

Eplucher et émincer l'échalote.
Dans une poële à bords hauts (il parait que dans une poêle c'est mieux, dixit un italiano !!), faire revenir l'échalote émincée dans l'huile d'olive quelques minutes.
Ajouter le riz et mélanger pendant environ 5mn. Le riz va devenir en partie translucide.
Pendant ce temps préparer le bouillon en mélangeant de l'eau chaude et des bouillon cubes (évidement, si vous avez du vrai bouillon de légumes fait maison, c'est encore mieux, mais ce n'est pas toujours le cas).
Ajouter 2 louches de bouillon sur le riz et mélanger. Attendre que le riz ait absorbé tout le bouillon avant d'en ajouter une nouvelle louche.
La cuisson se fait sur feu moyen. Ajouter le bouillon petit à petit jusqu'à ce que le riz soit cuit, ce qui va prendre environ 15mn.
Le riz doit rester légèrement croquant, si vous attendez qu'il soit complètement cuit vous obtiendrez une pâtée pas du tout appétissante.

DSC_1236_2

Pendant ce temps, couper la Fourme d'Ambert en morceaux, éplucher et couper en petits dés la poire et concasser les noix.
Quand le riz est cuit, ajouter le fromage et la poire, mélanger et laisser cuire encore 5mn.
Rectifier l'assaisonnement : le bouillon et le fromage sont assez salé, il n'est pas forcément nécessaire d'ajouter du sel. Il vaut mieux goûter avant.
Servir aussitôt bien chaud et parsemer de noix.

Posté par vb03 à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,



15 janvier 2015

Crème brûlée au citron

Je vais être honnête avec vous : la crème brûlée c'est vraiment très très bon mais c'est aussi vraiment très très riche.... mais c'est très, très bon !
Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenus !
J'avais envie d'une crème brûlée mais avec un peu de fraîcheur et je me suis dit qu'une crème brûlée au citron devait être plutôt pas mal.
Je voulais vraiment un goût de citron, pas juste le zeste, je voulais aussi l'acidité mais avec la crainte que ma crème tourne avec le citron. J'ai donc mis peu de jus (juste 1/2 citron) et j'ai bien mélangé avec le sucre et les jaunes d'oeufs dans un premier temps. Le mélange n'a pas tourné avec l'ajout de lait et de crème (ouf !).
J'ai beaucoup aimé et un de mes invités aurait volontiers mangé la part des autres !!!

DSC_1100_3

Recette (pour 4 personnes)
4 jaunes d'oeufs
100g de sucre
25cl de lait entier
25cl de crème liquide entière
2 citrons

de la cassonade pour caraméliser

DSC_1102_2

Préchauffer le four à 120°C.
Mélanger les jaunes d'oeufs avec le sucre. Puis continuer à fouetter avec le jus d'un demi citron et le zeste d'un citron (voire un et demi selon la taille du citron).
Ajouter le lait et la crème et mélanger.
J'ai ajouté du Limoncello mais je n'ai pas trouvé d'intérêt gustatif.
Verser la crème au citron dans des ramequins.

Cuire 1h à 120°C.

Lorsque la crème est cuite elle est encore tremblotante.
Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur jusqu'à ce que la crème soit bien froide.

DSC_1116

Saupoudrer de cassonade et passer soit au chalumeau soit quelques minutes sous le gril pour caraméliser le dessus.

Posté par vb03 à 11:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 janvier 2015

Cookie cups pommes et caramel

 Avez-vous déjà entendu parler des cookie cups ? Comme leur nom l'indique, ce sont des cookies qui ont été cuits sous forme de petites coupes et que l'on peut alors garnir. J'ai vu ces jolies petites choses sur des blogs américains et j'ai trouvé cela génial... oui je vous l'accorde je peux vite m'emballer mais reconnaissez tout de même que c'est une jolie idée, non ?
Je n'ai donc pas tardé à les tester puis je les ai faits goûter à des anglo-saxons qui ont beaucoup aimé (je n'étais pas peu fière !!)
Ceux-ci sont garnis de pommes cuites coupées en très petits dés et de caramel au beurre salé. J'imagine tout ce que je vais pouvoir tester comme garniture...
Je les ai cuits dans un moule à mini-muffins. Il faut quelque chose d'un peu haut pour avoir un fond un peu épais et puis il faut le bon outil pour creuser le milieu. La première fois je l'ai fait avec un outil de fonçage qui était un peu gros, la deuxième fois j'ai utilisé un petit rouleau à pâtisserie que j'ai eu dans un kit pour préparer des calissons. Ce dernier était bien mieux adapté. A vous de trouver l'outil adéquat.
La pâte va gonfler pendant la cuisson, il faut donc à mi-cuisson reformer la cavité en appuyant à nouveau au milieu de la cup.

DSC_0587_2

Avec les quantités de cette recette, vous aurez sans doute trop de caramel mais il est difficile de faire de trop petites quantités. Mais je suis sûre que vous saurez utiliser le reste....
Vous pouvez aussi utiliser du caramel au beurre salé déjà prêt

Recette (pour 20 cookies)
120g de beurre mou
180g de sucre roux
2 oeufs
200g de farine
1 cuillère à soupe d'extrait de vanille
1/2 cuillère à café de sel
1/2 cuillère à café de bicarbonate
1/2 cuillère à café de levure chimique
40g de pépites de chocolat

2 pommes

80g de sucre
40g de beurre
10cl de crème liquide

DSC_0569_2

Préparer la pâte à cookies
Dans un saladier, mélanger le beurre mou et le sucre.
Incorporer les oeufs et la vanille.
Ajouter la farine, le bicarbonate, le sel et la levure et mélanger.
Concasser un peu les pépites de chocolat et les ajouter à la pâte.

Préchauffer le four à 180°C.
Former des boules de pâte de 30g chacune, les aplatir et en garnir les moules à mini muffins. Avec un outil de fonçage ou un autre outil adapté (pour moi un petit rouleau à pâtisserie juste au bon diamètre), appuyer au milieu de la pâte pour la faire remonter sur les côté et ainsi former de petites coupes. Pour un résultat bien net on peut égaliser la pâte avec un couteau à bout rond en appuyant délicatement tout le tour du biscuit.
Enfourner pour 30mn. A mi-cuisson, appuyer à nouveau au centre de la pâte qui aura gonflé pour reformer la cavité.
Laisser refroidir avant de démouler. En sortant du four les biscuits sont mous mais vont durcir en refroidissant.

Pendant ce temps, couper les pommes en très petits dés et cuire dans une poële anti-adhésive sans matière grasse, éventuellement avec un peu d'eau.
Les cuire juste quelques minutes : elles doivent rester croquantes.

Préparer le caramel.
Dans une casserole en inox, chauffer à sec 1/3 du sucre. Quand celui-ci est fondu et commence à caraméliser, ajouter 1/3 de sucre et laisser fondre et renouveler avec le dernier 1/3. Laisser caraméliser jusqu’à obtenir un caramel ambré.
Pendant ce temps faire chauffer la crème liquide.
Quand le caramel est près, hors du feu ajouter la crème chaude en mélangeant au fouet pour obtenir un caramel bien homogène.
Ajouter le beurre et quelques pincées de fleur de sel. Mélanger.

Garnir les cookies avec des pommes et du caramel au beurre salé.

DSC_0584

Vos enfants vont adorer !!!

Posté par vb03 à 20:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 janvier 2015

#jesuisCharlie

10891586_759929710726729_6691231091175754963_n

Posté par vb03 à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2015

Galette des rois noix et pommes

Janvier, avec les incontournables voeux, on ne peut passer à côté de l'incontournable galette ! Malgré plus de huit jours d'excès alimentaires en tout genre, proche du gavage, à la fin desquels on se promet qu'on ne nous y reprendra plus, on ne peut résister à la galette des rois. C'est tous les ans la même chose, et tous les ans on craque de la même manière... mais c'est tellement bon !
Il y a les inconditionnels de la traditionnelle galette à la frangipane ou à la crème d'amande et il y a les autres, ceux qui, pour diverses raisons, préfèrent se tourner vers d'autres saveurs. Ma galette du jour est donc pour eux (pour les autres aussi d'ailleurs !) : c'est une galette garnie de pommes et de crème de noix.
Nous avons beaucoup aimé cette galette, moins écoeurante que celle à la crème d'amande.

noix_pommes (40)_2

J'ai, comme toute cuisinière qui se respecte, et à plusieurs reprises, préparé moi-même ma pâte feuilletée. Mais, si ce n'est pas compliqué à réaliser, c'est un peu long, ce qui demande un minimum d'anticipation pour un résultat pas toujours au niveau de mes attentes.
Quand il existe un produit d'excellente qualité, pourquoi essayer de le reproduire mais avec une qualité inférieure ? Voilà pourquoi aujourd'hui je n'essaye plus de préparer ma pâte feuilletée mais que je préfère l'acheter. Pas n'importe laquelle, vous l'aurez compris : je n'utilise que la pâte feuilletée François.

z-franois-38809

C'est une pâte de qualité professionnelle, vendue aux professionnels mais aussi aux particuliers.
Elle est préparée à base de farine de gruau issue de l'agriculture raisonnée et de beurre de Pamplie, beurre de baratte AOC.
L'entreprise se situe à Blancafort, dans le Cher. Vous pouvez donc la trouver dans la région Centre mais aussi bien ailleurs en France : vous trouverez ici la liste des points de vente.
Pour mes amis auvergnats, vous la trouverez très facilement dans le Puy de Dôme.
Je l'achète par 3kg que je découpe en pâtons et que je congèle.
Si vous pouvez vous la procurer, je vous la conseille vivement !

(pour 6-8 personnes)
2 pâtons de pâte feuilletée de 350g
150g de noix
70g de beurre mou
70g de sucre
1 oeuf
2 càs d'Armagnac ou de Calvados
2 pommes
1 oeuf pour la dorure

noix_pommes (28)_2

Mixer les noix pour obtenir une poudre grossière.
Mélanger le beurre mou, le sucre, les noix, l'oeuf et l'Armagnac pour obtenir une pâte homogène.
Réserver au réfrigérateur.

Etaler les 2 pâtons de pâte feuilletée en carrés d'environ 28cm de côtés.

Eplucher les pommes, les évider, les couper en deux et les détailler en lamelles.
Répartir les pommes sur un carré de pâte en laissant 2cm de pâte vide tout autour.

noix_pommes (8)_2

Recouvrir de crème au noix.
Avec un pinceau, badigeonner d'eau froide le tour de la galette.
Couvrir avec le deuxième carré de pâte et bien souder tout autour de la garniture les deux pâtes.
Avec un couteau bien aiguisé couper tout le tour de la galette pour un résultat bien net.
Battre l'oeuf restant avec un peu d'eau froide, et à l'aide d'un pinceau, dorer le dessus de la galette. Attention de ne pas en mettre sur les côtés, ce qui empêcherait la galette de lever correctement.
Remettre la galette au réfrigérateur 1h.

Préchauffer le four à 210°C.
Sortir la galette du réfrigérateur, et dorer une nouvelle fois à l'oeuf.
Enfourner la galette : le contraste de la pâte froide et du four bien chaude va permettre au feuilletage de bien se développer.
Cuire 15mn à 210°C puis baisser à 180°C et terminer la cuisson pendant 15mn en surveillant.

Posté par vb03 à 10:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 décembre 2014

Baci di Dama et Baci di Dama chocolat / noisettes

Deux recettes pour le prix d'une aujourd'hui !
Peut être connaissez-vous les Baci di Dama, ces petits biscuits italiens originaires du Piémont composé de deux petits biscuits sablés réunis par une couche de chocolat. Je ne les ai découverts que très récemment et je les ai adorés. Cette période de Noël est propice à ce genre de biscuits, parfaits pour faire de petits cadeaux gourmands. Et puis ils sont rapides à préparer et on peut en picorer quelques uns pendant la préparation....
J'ai beaucoup navigué sur les sites italiens avant de me lancer, je voulais la vraie recette mais j'ai découvert qu'il y avait plusieurs façon de les préparer, je ne sais donc pas quelle est la recette d'origine mais peut être que des italiens qui passeront par là m'apporteront une réponse.

DSC_0934_2

Donc pour ma première tentative je suis allée au plus simple : même poids de beurre, sucre, farine et poudre d'amande et sans oeufs.
Ils sont bons, très sablés mais se sont un peu aplatis. Ils ne sont pas restés bien ronds comme j'ai pu en voir sur certains sites. Il est sans doute utile de les remettre au réfrigérateur lorsqu'ils sont façonnés pour qu'ils durcissent et gardent leur forme à la cuisson. Je n'ai pas trouvé d'informations à ce sujet.... une nouvelle fois, si des italiens informés passent par ici.....

La version la plus courante est à base d'amande, mais il est aussi possible de les réaliser avec de la poudre de noisettes. Je n'en avais pas sous la main... enfin si, j'ai tout un tas de noisettes mais beaucoup moins de courage pour les casser... c'est petit une noisette et il en faut beaucoup ! Par contre j'avais de la délicieuse pâte de noisettes et bien que la consistance ne soit pas identique j'ai voulu tester et le résultat est tout à fait convaincant. Ah oui, j'ai aussi mis du chocolat, parce que le chocolat et la noisette.. hummmmm !!
Voici donc deux recette de Baci di Dama : une traditionnelle et une un peu moins au chocolat et aux noisettes.

DSC_0896_2


Recette
Pour les Baci di Dama amande (une trentaine)
100g de farine
100g de beurre mou
100g de sucre
100g de poudre d'amande
1 pincée de sel
1 cuillère à café d'extrait de vanille

40g de chocolat noir

DSC_0926_2


Pour les Baci di Dama chocolat / noisettes (une trentaine)
100g de farine
100g de beurre mou
100g de sucre glace
70g de pâte de noisette
40g de cacao amer type Van Houtten
1 pincée de sel

40g de chocolat noir
2 cuillères à café de pâte de noisette

Pour les deux recettes la technique est la même : il faut mettre tous les ingrédients dans un saladier (sauf le chocolat noir et les 2 cc de pâte de noisette qui serviront à préparer la garniture) et mélanger avec les doigts jusqu'à obtenir une boule de pâte. Filmer et réserver au réfrigérateur pendant environ 1h.
Voilà alors l'étape la plus longue : il faut prélever de petites quantités de pâte et former des boules. Pour un résultat régulier on peut peser les morceaux de pâte qui doivent faire environ 6g.
Les déposer alors sur une plaque de cuisson.

DSC_0868_2

Préchauffer le four à 170°C.
Pendant ce temps, mettre la plaque de biscuits au réfrigérateur.
Quand le four est chaud, enfourner et cuire 15mn.
A la sortie du four, les biscuits sont encore mous, les poser sur une grille et laisser refroidir, ils vont alors durcir.

Pendant ce temps mettre le chocolat à fondre au bain marie.
Déposer une petite cuillère de chocolat sur un biscuit aux amandes, recouvrir avec un second biscuit et laisser le chocolat durcir.
Faire la même chose avec les biscuit au chocolat mais en mélangeant le chocolat fondu et la pâté de noisette.

DSC_0912_2